Nouvelles

Finale mondiale Rotax 2015 – Jour 6 – Samedi

14 novembre 2015

Pré-finales :

Aujourd’hui était la grande journée des finales pour cette 16e édition du Rotax MAX Challenge Grand Finals à Portimao au Portugal. Malheureusement, aucun pilote canadien ne s’est qualifié pour la ronde finale dans les catégories MAX Junior et MAX Senior. Nous regardions alors la performance de nos voisins américains. Leur meilleur pilote a été Mathias Ramirez-Barrero en junior avec une 7è place et Lucas Selliken en senior avec une 4è place.

En DD2 Masters, Scott Campbell partait de la 9è position, alors que Luc Sauriol et Stuart Clark partaient respectivement 26è et 34è. Très bon départ pour Campbell qui se pointait déjà en 4è place après le premier tour, toutefois, il avait beaucoup de pression derrière et fut harponné par l’américain Darren Wang au 11è tour et il s’est alors retrouvé et a terminé en 12è place. Sauriol s’est retrouvé dans un peloton se livrant une lutte acharnée et il a gagné 3 positions par rapport à sa position de départ pour terminer 23è. Quant à Stuart Clark, il a été impliqué dans un accident au premier tour qui a mis un terme à sa course.

En DD2, nous avions sur la grille de départ Jeffrey Kingsley (11è), Tyler Kashak (12è) et Fred Woodley (34è). Tout comme Clark, Kingsley a été impliqué dans un accident en début de course et n’a pu compléter. Tyler Kashak a perdu plusieurs positions au départ et dans le tumulte du milieu de peloton, il a terminé 19è devant Fred Woodley et Rubens Barrichello. Très belle course pour Woodley qui partait sur la dernière ligne.

 

Finales :

Comme à l’habitude, la finale chez les juniors a été enlevante à souhait et après 15 tours, la victoire s’est décidée par une faible marge de 5 centièmes de seconde. C’est finalement le Français Florian Venturi qui a remporté les grands honneurs devant l’Américain Mathias Ramirez-Barrero et le Brésilien Caio Collet. En MAX senior, c’est l’italien Alex (il compétitionne uniquement sous son prénom) qui a remporté la victoire devant Lucas Selliken et le Sud-Africain Jordan Sherratt. Kyle Kirkwood (USA) a terminé 4è.

Nous attendions avec impatience la finale en DD2 Masters. Bien que les deux finales précédentes aient donné lieu à une lutte serré au fil d’arrivée, cette course fut la plus serrée. Dominant depuis le départ un train de 6 à 7 karts, le sud-africain Michael Stephen fut sorti de piste avec un peu plus de 2 tours à faire quand le Finlandais Antti Ollikainen a tenté un dépassement carrément stupide, entrainant la sortie de piste des deux pilotes. Au final, la victoire est allée à Ryan Urban, de la Nouvelle-Zélande, devant le Néerlandais Jim Ringelberg et l’Argentin Gabriel Zughella.

La finale en DD2 a été à l’opposé des courses précédentes. Dès les premiers tours, il était évident qu’à moins d’un problème mécanique, le podium était déjà décidé. Le Hongrois Ferenc Kenscar l’a emporté devant le Suédois Andreas Backman et Mads Thomsen du Danemark. Le spectacle a toutefois été animé par les pilotes pour les positions 4 à 8, qui incluait Tyler Kashak. Ce dernier a même pris la 4è position pendant plus de 6 tours. C’est finalement Rubens Barrichello qui a pris la 4è place, Kashak terminant 7è. Jeffrey Kingsley, après être parti dernier, a terminé 18è et Fred Woodley a terminé en 21è position.

Aucun podium pour Team Canada cette année. Dans ce type d’événement, il suffit de si peu pour faire une différence et un de ces éléments est la chance, et elle n’était pas au rendez-vous cette année.

La vidéo du jour comprend des entrevues avec Scott Campbell et Tyler Kashak, nos 2 meilleurs résultats.


Retour aux nouvelles